Cyclisme: Nairo Quintana remporte son 1er Tour d’Espagne

Le Colombien Nairo Quintana a remporté la « Vuelta », qui s’est achevée ce dimanche 11 septembre à Madrid lors de la 21ème et dernière étape. Nairo Quintana a conquis son tout premier Tour d’Espagne.

Nairo Quintana (Movistar) a gagné l’édition 2016 du Tour d’Espagne, c’est sa première victoire sur ce Grand Tour, lui qui avait déjà remporté le Tour d’Italie en 2014. Il devance au classement général le Britannique Christopher Froome (Sky) et le Colombien Esteban Chaves (Orica-BikeExchange).

Un duel Nairo Quintana-Christopher Froome

Le Tour d’Espagne s’est rapidement résumé à un duel entre le Colombien Nairo Quintana et le Britannique né au Kenya, Christopher Froome. A la fin des 21 étapes, il n’y a qu’une minute et 23 secondes séparant les deux hommes. La différence s’est faite en montagne où le cycliste de la Movistar a distancé suffisamment son adversaire de la Sky pour ne pas se faire dépasser sur la spécialité du Britannique, le contre-la-montre.

Sur cet exercice, Christopher Froome a récupéré deux minutes et 16 secondes, lui qui pointait à trois minutes et 36 secondes de Nairo Quintana.

Par rapport au Tour de France, le Colombien a su gérer ses efforts en montagne et ne pas se faire surprendre sur le plat. Quant au Britannique, il n’aura pas réussi son pari de faire le doublé Tour de France-Tour d’Espagne.

Nairo Quintana succède à Luis Herrera

Nairo Quintana est seulement le deuxième Colombien à remporter la « Vuelta » après Luis Herrera en 1987.

Pourtant beaucoup ont fini sur le podium : Fabio Parra (2ème en 1989), Óscar Vargas (3ème en 1989) et Pacho Rodríguez (3ème en 1985). Sans oublier Esteban Chaves, troisième sur cette édition 2016.

Nairo Quintana n’a toutefois pas remporté son premier Grand Tour sur le sol espagnol, car il s’était imposé sur le Tour d’Italie en 2014, devenant le premier Colombien a gagné le « Giro ».

Il ne lui reste plus qu’à gagner le Tour de France pour compléter son palmarès.

Une « Vuelta » pour les seconds couteaux

Cette année le Tour d’Espagne s’est retrouvé avec des seconds couteaux dans la plupart des équipes et ce sont eux qui se sont imposés. La Belgique et la Grande-Bretagne terminent d’ailleurs meilleures nations avec quatre victoires d’étapes devant la France qui en aura conquis trois.

Le pays hôte, l’Espagne, qui souvent s’adjuge une bonne partie de l’épreuve, n’a gagné qu’une seule étape par David de la Cruz de l’équipe Etixx-Quick Step.

Du côté des équipes, la Belge Etixx-Quick Step et l’Australienne Orica-BikeExchange ont remporté le plus de victoires avec quatre succès.

D’ailleurs, le Danois Magnus Cort Nielsen (Orica-BikeExchange) a remporté la dernière étape Las Rozas et Madrid (104,8 km).